L’Union européenne ferme ses frontières extérieures pour lutter contre le coronavirus

Lors d’une réunion par visioconférence, les chefs d’État et de gouvernement de l’Union européenne (UE) ont approuvé une proposition de la Commission européenne d’interdire les voyages “non essentiels” vers l’UE, pour une durée initiale de 30 jours. Cette mesure, qui doit être mise en œuvre par les États membres, va entrer en vigueur “le plus rapidement possible”, a précisé le président du Conseil, Charles Michel, à l’issue de la vidéoconférence.

Le président français Emmanuel Macron avait annoncé dès lundi soir cette fermeture et son entrée en vigueur mardi midi. La chancelière allemande Angela Merkel, s’exprimant juste avant la conférence de presse de Charles Michel et de la présidente de la Commission Ursula von der Leyen, a indiqué mardi soir qu’elle serait mise en œuvre “immédiatement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *