Coronavirus : Il y a trois mois, la Chine communiquait officiellement sur un «virus mystère»…

Le 5 janvier dernier, les autorités chinoises ont évoqué pour la première fois la maladie, mais pour elles, il ne s’agissait pas d’un Sras (Syndrome respiratoire aigu sévère), une affection grave.

Ce n’est que quatre jours plus tard, soit le 9 janvier, que la Chine a admis officiellement l’existence d’un «nouveau type de coronavirus», une vaste famille de virus.

Quatre-vingt-onze jours plus tard, plus de la moitié de la population mondiale est désormais appelée à rester chez elle afin de limiter au maximum la propagation de ce que tout le monde connaît sous le nom de coronavirus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *